Parmi les usages courant d’un système domotique, optimiser sa consommation d’énergie fait partie des demandes qui reviennent régulièrement. Seulement, avant de pouvoir espérer optimiser, il faut commencer par connaitre sa consommation (et donc la mesurer) Pour ensuite pouvoir analyser et au final essayer de réduire sa facture. Pour tous les appareils faible puissance, des micromodules ou des prises commandées avec mesure de consommation peuvent facilement faire l’affaire. Cela convient parfaitement aux appareils qui ont des consommations inférieures à environ 2500W à 3000W. En revanche pour tous les appareils qui ont des puissances plus élevées (supérieur à 3000W) et en particulier tous les appareils qui chauffent (Radiateurs, Chauffe-eau, Four, plaques de cuisson etc…) il est préférable d’utiliser des pinces ampèremétriques.

DSB09104-01

Dans la cuisine, il y a des appareils auxquels on ne prête pas forcement attention. Je pense en particulier aux fours électriques et aux plaques de cuisson (qu’elles soient électriques, Vitrocéramiques ou à induction), ces appareils consomment une quantité importante d’énergie. Il est donc intéressant de pouvoir mesurer précisément leur consommation. Un système de pinces ampèremétriques comme le modèle DSB09104 de chez Aeon Labs est particulièrement bien adapté d’autant plus que l’objectif dans notre cas, n’est pas de piloter les appareils, mais juste de connaitre leur consommation réelle. Voyons ensemble comment mettre en oeuvre ce compteur de consommation électrique Z-wave.

Caractéristiques Techniques:

  • Module : Emetteur Z-Wave
  • Alimentation : avec 4 piles AA ou par port micro USB (adaptateur 230Vac/5Vdc fourni)
  • Durée de vie des piles : 1 an environ
  • Fréquence : 868,42MHz
  • Portée : jusqu’à 85 m champ libre
  • Protection IP : IP43
  • Diamètre maximum du câble : 10mm
  • Précision : 2%
  • Courant Maximum : 60A

Déballage du DSB09104

Dans la boîte du module DSB09104 on trouve le module emetteur Z-Wave, Deux pinces de mesure, un adaptateur 230Vac/5Vdc, des vis de fixation, un petit cordon micro USB (Pas de piles) et une notice d’utilisation (en Anglais)

PinceAeonLab-02

Installation et mise en service

La solution la plus pratique pour installer ce type de produit est de le mettre à proximité de votre tableau électrique. Il faudra dans un premier temps repérer les fils de Phase qui correspondent aux circuits électriques que vous souhaitez mesurer. Vous pouvez vous aider des disjoncteurs pour suivre les fils car souvent ils sont de forte capacité (20A ou 32A). Une fois le fil qui vous intéresse identifié, il suffit d’ouvrir la pince et de simplement passer le câble électrique à l’intérieur (pas besoin de le débrancher ou de le dénuder, vous avez juste à le faire passer dans la pince)

20151022_174503

Après avoir mis en place vos deux pinces, il vous reste à brancher les connecteurs à l’autre extrémité des deux pinces sur le module émetteur. Les connecteurs ont des étiquettes de repère 1 et 2 et les entrées sont aussi identifiées sur le boîtier. Pour finir alimenter le boîtier émetteur soit en utilisant le petit adaptateur 5V fourni, soit en insérant des piles dans le boitier.

PinceAeonLab-03

Inclusion avec le contrôleur domotique:

Une fois votre matériel mis en place, il ne reste plus qu’a procéder à son inclusion avec votre contrôleur domotique. Dans mon cas une eedomus+, qu’il suffit de mettre en mode inclusion avant d’appuyer sur le petit bouton noir situé sur le module.

PinceAeonLab-01

Quelques instants plus tard le module est reconnu, on peut renommer les deux canaux correspondant aux deux pinces et commencer à suivre la consommation de ses appareils (Dans mon cas  le four et la plaque de cuisson.)

eedomus

Conclusion:

Le module DSB09104 offre une solution simple et rapide à mettre en oeuvre pour mesurer vos appareils de cuisson ou tout autres appareils ayant une consommation importante. Sachez que ce module est actuellement en promotion chez notre partenaire Domadoo. Avec 35% de remise le module est au prix de 77€ (au lieux de 119€) ce qui fait un point de mesure de puissance pour moins de 40€. En analysant votre consommation électrique et en optimisant l’utilisation de vos appareils très énergivores vous aurait tôt fait de rentabiliser cet investissement.

A propos de l'auteur :

Électronicien de formation, j’ai travaillé pendant plus de 10 ans pour un important groupe mondial, leader dans la distributeur de matériel électronique et électrique. L’électronique, la domotique et les nouvelles technologie sont avant tout des passions et ce qui est encore plus intéressant, c’est lorsqu’on peut partager ses passions avec les autres. Aujourd’hui en tant que Directeur de "domogy.com", j’ai l’occasion de partager mon expérience avec les lecteurs du Blog, de proposer mes services pour rendre la domotique accessible à tous et de transmettre mes connaissances au cours de formations domotique.

a écrit 402 articles sur blog.domogy.com.

  • En quoi mesurer la conso d’un four permettrait d’en optimiser la consommation énergétique ?

    • domogy

      Bonjour

      Dans ce cas précis, on est effectivement pas dans une démarche
      d’automatiser le fonctionnement pour avoir une optimisation certaine et un
      résultat garantie. On est plutôt sur le même type d’usage que les compteurs de
      consommation avec des afficheurs LCD (comme par exemple les produits OWL) qui
      permettent surtout d’avoir une information. Bien souvent le fait d’avoir cette
      information permet à l’utilisateur de prendre conscience de la conso réelle et éventuellement
      ensuite de modifier son comportement. Par exemple, quand on prend conscience de
      la consommation en veille de certains appareils, on peut faire le choix de
      couper complètement leur alimentation lorsqu’on ne les utilise pas. (Parfois en
      utilisant juste une simple multiprise avec un interrupteur. Ce n’est pas forcement
      automatisé, mais c’est déjà des économies)

      Pour les plaques de cuisson et le four c’est un peu la même démarche…
      Monitorer leur consommation me permettra (j’espère) de connaitre plus en
      détails leur fonctionnement exact et de voir par exemple quelle peut être la
      différence entre un préchauffage de 15 minutes à basse température par rapport
      à 5 minutes à plus forte température. De voir, si la différence entre le plus
      gros feux de la plaque par rapport aux feux plus petits est vraiment significative
      etc…

      Pour l’instant j’ai donc pas d’idée précise de ce que
      donnera au final l’analyse détaillée de leur consommation, mais je reste
      persuadé que ce sera instructif et qu’il y aura une façon ou une autre de
      réaliser quelques économies.

      • je ne dis pas que tout cela est inutile (j’ai domotisé ma maison « à la main » il y a plus de 10 ans plus particulièrement en 1-Wire ce qui était à l’époque le plus économique), mais il suffi d’avoir de bonnes habitudes de vie pour obtenir 90% des « optimisations possibles » sans aucune domotique (sans compter que cette domotique elle-même a un coût d’achat/installation/entretien)

        Pour les plaques chauffantes c’est pas compliqué, chacune a une puissance indiquée sur la notice, pour le four aussi c’est un simple calcul.

        D’ailleurs petite astuce il est possible à partir d’une seule pince ampèremétrique de tracer une courbe de suivi d’utilisation de chacune des plaques, et je suis en train de faire la même chose pour différencier le temps d’utilisation chauffage/eau chaude de la chaudière.

        Par contre j’y trouve un réel intérêt en mode « surveillance », j’ai un suivi de T° (chaque pièce y compris la cave, frigo, congélateur) depuis presque 10 ans au travers de 70m de câbles et de sondes DS18B20 1-Wire (le système le plus économique mais dont le temps de câblage est assez long), cela m’aura réellement servi une fois pour le congélateur (H.S), de temps en temps pour un frigo mal fermé et une fois quand le gars de l’entretien de la chaudière est passé et s’est planté dans les réglages diminuant sa puissance à 50% (visible immédiatement sur la courbe de suivi de la sortie d’eau chaude radiateurs qui avait du mal à monter en T°), du coup je l’ai fait revenir, il a commencé à vouloir me la faire à l’envers avec une histoire de panne de ceci ou panne de cela, et quand je lui ai montré les courbes qui ont changé immédiatement après son passage il a bien fallu qu’il se remette en question.

        Aujourd’hui on a du Z-wave et autres standards mais tout cela reste horriblement cher et je préfère me fabriquer mes propres modules à base d’Arduino ou d’ESP8286 à 2 ou 3€ plus quelques éléments accessoires.