Depuis que Siri est apparu comme un élément incontournable de nos iPhones, certains jeunes enfants (mais aussi parfois leurs parents) – peuvent passer des heures à bavarder avec l’Assistant Virtuel et ainsi remplir leur soif de connaissance du monde. Quel parent n’a pas eu droit aux séances de questions du genre… Papa, pourquoi ceci… et pourquoi cela, et comment on fait ci… et pourquoi on dit ça…. Etc… Assistant_VocalÀ une époque où les adultes peuvent utiliser les commandes vocales pour trouver un restaurant, changer de chaine sur la télé ou être guidé dans la bonne directions, il semble tout à fait logique que les enfants soient désormais en attente de dispositifs capable de comprendre leur discours et d’y répondre de façon naturelle. On assiste alors parfois à des conversation du genre :  Siri,  Tu habites ou? Siri, quel est ton âge ? Siri,  Qui est ton chanteur préféré? Cet automne, Mattel prévoit à son tour de lancer son « Hello Barbie » Cette version de la poupée emblématique, dotée d’une connexion Wi-Fi, utilisera le système de ToyTalk (une société qui conçoi des applications de conversation pour les enfants) afin d’analyser le discours de l’enfant et de produire des réponses pertinentes.

Hello_Barbie

Oren Jacob, le directeur général de ToyTalk  dit « Barbie est un personnage énorme avec un imense passé»,  « Nous espérons que quand elle serra prête, Barbie, aura des milliers et des milliers de choses à dire et que vous pourez lui parler pendant des heures et des heures. » A l’heure de l’Internet des Objets, des Thermostats, des pèses personnes et des cafetières connectées, il était inévitable que le secteur des jouets n’échappe pas à cette révolution. Comme tous les produits connectés au Web, les jouets seront bientôt capable d’amasser beaucoup d’informations sur leurs propriétaires et de les transmettre pour une analyse à distance. Les fabricants de jouets connectés à Internet promettent des services personnalisés alléchants mais qui peut être rongeront encore un peu plus notre vie privée. L’avènement des jouets connectés qui permettent d’enregistrer et de parler à des enfants est susceptible d’approfondir un peu plus le débat sur l’internet des objets…

  • Est-ce que la prochaine Barbie sera une poupée ‘effrayante’ qui enregistrera tout ce qui se passe dans votre maison sans que vous ne le sachiez? »,
  • Qu’est ce qui sera enregistré?
  • Pendant combien de temps les données seront-elles stockée?
  • Avec qui seront partagé ces données ? « 

Autant de questions qui restent malheureusement encore sans réponse. Surtout si on pense au potentiel que ces jouets intelligents peuvent avoir et de quelle façon  ils pourraient affecter puissamment l’imagination des enfants, leur apprentissage et leur développement social. On pourrait tout à fait imaginer un annonceur publicitaire payer, pour être citer dans les dialogues avec le jouet.

Par exemple :

  • L’enfant : Mon beau Nounours, Qu’est ce que tu aimes manger au petit déjeuner ?
  • Le nounours : Moi ce que je préfère c’est les céréales ChocoToto et une tartine de Trutela…. Et toi, est-ce que tu as  bien mangé 5 fruits et légumes aujourd’hui ?

child-621338_1280

Une étude récente menée par des chercheurs de l’Université de Georgetown, a comparé deux groupes de tout-petits. Un groupe a joué avec des jouets en peluche qui  étaient préprogrammés pour dire le nom de l’enfant, et dire qu’ils aimaient la même nourriture et la même chanson préférée que l’enfant. L’autre groupe a joué avec des jouets en peluche qui appelaient chaque enfant « Pal » et qui disaient aimer des choses différentes. Lorsque par la suite on a réalisé des tests de compétences logique (comme par exemple ranger des tasses par ordre de taille) – le premier groupe de tout-petits a obtenu de meilleurs résultats que ceux qui avaient joué avec des jouet moins-personnalisés. Sandra L. Calvert, directeur du Centre des médias numériques pour enfants de Georgetown et principal auteur de cette étude, a déclaré que les jouets qui sont en mesure de personnaliser en temps réel leurs réponses par rapport aux enfants pourraient avoir un effet encore plus important sur eux. « Ceci pourraient être une véritable rupture dans l’approches de l’apprentissage pour faciliter l’apprentissage des enfants, »  Mais, elle a ajouté, l’impact des jouets dépendra largement de la profondeur des conversations et des capacités que les programmeurs donnerons aux jouets. Jouet_Intelligent ToyTalk qui a déjà travaillé sur différent projets de jouets intelligents et applications pour les enfants, a également développé un processus de maintien de la vie privée destiné à donner aux parents un certain contrôle sur les renseignements personnels de leurs enfants. Avant qu’un enfant de moins de 13 ans puisse utiliser la fonction de conversation, un parent doit donner sa permission et la confirmer par courriel. Quand les enfants veulent interagir avec un personnage, ils appuient sur un bouton du microphone sur l’application qui agit comme un talkie-walkie. Les parents ont également accès aux conversations enregistrées de leur enfant et peuvent, se ils le souhaitent, les supprimer. Mais leur technologie, est conçu à l’origine pour des écrans mobiles, et l’intégrer dans le corps de Barbie suscite déjà la controverse, avant même que le jouet ne soit lancé sur le marché. Il y a quelques semaines, un groupe de plaidoyer à Boston à lancé une campagne pour une enfance sans publicité, et a demandé à Mattel d’écarter la poupée qui parle. Le groupe a déclaré que les enregistrements vocaux pourraient être utilisées pour exploiter les sentiments intimes des enfants. Susan Linn, directeur du groupe a déclaré : « Quel que soit l’enfant, il sera manipulé et ces poupées seront utilisée pour aller plus loin dans la vie des filles», Dans un communiqué, Mattel a déclaré la compagnie était «engagé par rapport à la sécurité» et que la technologie de Hello Barbie intégre « un certain nombre de systèmes pour garantir que les données stockées soient sécurisés et ne puissent pas être consulté par des utilisateurs non autorisés. » Les cadres de ToyTalk et Mattel sont pleinement conscients que les défenseurs de l’enfant  et les féministes regarderons de très près pour voir si Hello Barbie va inciter les jeunes filles à réfléchir profondément ou va continuer à perpétuer certains stéréotypes. Michael Shore, chef de la connaissance des consommateurs chez Mattel a dis « Toutes les personnes impliquées sont très conscient de la façon dont le contenu doit être conçu attentivement, » «Avec  une technologie aussi puissante que Hello Barbie, nous devons être hypervigilant sur ces sujets. »

Quel avenir pour les jouets intelligents:

Plutôt que de condamner la vie privée des enfants, Hello Barbie et les jouets intelligents pourraient tout aussi bien leur ouvrir la voie vers une nouvelle ère de jouets interactifs où les enfants pouront développer des conversations élaborées avec des jouets à la façon dont les joueurs de Minecraft ont pu construire des mondes entiers.

Voir une vidéo de démo de Hello Barbie:

Taggé sur :        

A propos de l'auteur :

Électronicien de formation, j’ai travaillé pendant plus de 10 ans pour un important groupe mondial, leader dans la distributeur de matériel électronique et électrique. L’électronique, la domotique et les nouvelles technologie sont avant tout des passions et ce qui est encore plus intéressant, c’est lorsqu’on peut partager ses passions avec les autres. Aujourd’hui en tant que Directeur de "domogy.com", j’ai l’occasion de partager mon expérience avec les lecteurs du Blog, de proposer mes services pour rendre la domotique accessible à tous et de transmettre mes connaissances au cours de formations domotique.

a écrit 402 articles sur blog.domogy.com.